Un don différé de Sainte Reinelde à la nouvelle entité fusionnée.

                               Sainte_Reinelde

Vers 655, Sainte Reinelde se retira à l’abbaye de Lobbes et fit don à Saint-Pierre, patron de cet oratoire, des terres de Virginal (et autres) qu’elle avait reçues en héritage de son père Witger.

                                             Sceau_Lobbes_BW

                                  Sceau de l’abbaye de Lobbes – XIIe siècle.

   

De temps immémoriaux, la terre franche de Virginal eut ses propres armoiries concédées par la communauté religieuse précitée. Ces armes étaient constituées de la clé de Saint-Pierre (l’abbaye en portera deux placées en sautoir), sur un champ d’argent.

Lesdites armoiries furent confirmées à la commune sous la domination française ; on négligea toutefois d’en faire renouveler les titres sous le gouvernement néerlandais.

                  Mairie_cl_                     Bestuur                     

Le roi Léopold I règlementa les sceaux des communes par arrêté du 6 février 1837. Le 22 décembre de la même année, la conseil communal de Virginal-Samme demanda la vérification et la maintenue de ses anciennes armoiries. Il obtint satisfaction le 31 mai 1838 :

                                               Léopold, roi des Belges,

                                               A tous présents et à venir, salut :

Notre ministre de l’Intérieur et des Affaires Etrangères, nous ayant exposé, dans son rapport du 26 de ce mois, que par délibération, en date du 22 décembre dernier, le conseil communal de Virginal-Samme, province de Brabant, a émis le vœu d’obtenir la vérification et la maintenue des armoiries octroyées anciennement à cette commune ;

            Considérant qu’il est suffisamment établi que la commune de Virginal-Samme est en possession, depuis une époque très reculée d’armoiries particulières dont les titres de concession sont égarés ou détruits ;

            Vu notre arrêté en date du 6 février 1837 réglant les sceaux des communes ; nous avons accordé et accordons à la commune de Virginal-Samme, les présentes confirmatives avec autorisation de continuer à avoir et à porter les armoiries dont elle a usé jusqu’à ce jour, telles qu’elles sont figurées et coloriées au milieu d’icelles :

                                              cl__Virginal_armorial                                                

                                           d’argent à la clé de sable

           Chargeons notre Ministre de l’Intérieur et des Affaires Etrangères, de l’exécution des présentes qui seront insérées au bulletin officiel.

Donné à Bruxelles, le 31 mai 1838.

Léopold

Par le Roi :
Le Ministre de l’Intérieur et des Affaires Etrangères

De Theux

Durant près de 140 ans, la commune de Virginal porta ces armoiries reconnues par le premier roi des Belges. Le fronton de l’ancienne maison communale en témoigne encore de nos jours.

                                            Fronton

A la suite de la fusion des communes de 1977, les autorités communale de la nouvelle entité d’Ittre décidèrent l’incorporation de la « clé de sable posée en pal, le paneton évidé en losange et tourné à senestre »  dans ce qui allait devenir les nouvelles armes de la commune.

Notons que l’ « évidé en losange » est une précision apparue lors du décret de la Communauté française officialisant ces armes en 1998 : décision communale du 1 juillet 1998 – Arrété de l’Exécutif de la Communauté française du 11 septembre 1998 (Armoiries communales en Belgique – 2002 – Tome I – pages 446 à 448).

Il serait intéressant de se pencher plus avant sur les raisons de cet ajout.

En tout état de cause, les armoiries actuelles de la commune d’Ittre se blasonnent officiellement de la façon suivante :

Parti :  au 1 de gueules au chevron d’or, au 2 de sinople au lion d’argent, armé, lampassé et couronné d’or, à une pointe retraite d’argent brochante sur la partition et chargée d’une clé de sable posée en pal, le paneton évidé en losange et tourné à senestre

Sans doute eut-il été judicieux de préciser que le paneton était vers le bas, notre clé n’ayant pas sa position « normale » en héraldique :               

                                  Cl__classique

                               Position classique

Ci-dessous le dessin paru dans l’armorial communal précité. On remarquera le choix discutable de la couleur sensée représenter l’argent…

                       Ittre_blason_nouveau


Documentation historique :

Histoire de la commune de Virginal par l’abbé Corneille STROOBANT

Histoire des communes belges - Volume 3

Dehou éditeur – 1853.